Accéder au contenu principal

Articles

Culture d'Empathie - Le Mouvement

Culture d'Empathie est une initiative qui a comme mission de promouvoir l'émergence d'une culture où la curiosité et l'empathie imprègnent nos paroles, nos gestes, nos interactions et nos manières de vivre avec la différence et le conflit. Notre objectif est de soutenir des organisations, des mouvements,individus, des groupes de citoyen·ne·s et des entreprises à développer et/ou renforcer les habiletés pour aborder tous nos défis de société avec une approche d'empathie et de non-violence. L'empathie ne cautionne pas tous les comportements; plutôt, on tente de comprendre pour ensuite agir de manière à considérer les besoins de chacun·e·s dans une situation donnée et pour développer des stratégies qui considèrent toutes et tous.
Présentement, dans notre société, nous sommes témoins d'une hausse de gestes et paroles qui illustrent la montée d'une certaine intolérance et même de haine envers des individus, groupes et organisations. Un rapport récent du gouve…
Articles récents

Haine et Division à Québec : Faisons face à la réalité

Rapidement, tout a continué comme si de rien n'était à Québec suite aux attentats meurtriers à la Mosquée. Les ondes radiophoniques ont repris leur habitude de tirer « verbalement » sur tout ce qui bouge qui ne fait pas partie de la normalité, de tirer sur tout qui n'est pas blanc, masculin, motorisé, capitaliste, néo-libéral. Depuis les attentats de la Mosquée on s'est attaqué aux gens d'orientation homosexuels, on s'est attaqué aux cyclistes de Québec avec André Arthur qui a dit qu'on devrait les frapper. Et souvenons-nous que lors des événements d'abus policiers de Val d'Or, qu'un animateur de radio avait dit que ces femmes autochtones étaient trop laides pour être violés par ces policiers blancs. Rappellons nous. Il ne faut pas oublier. On a aussi remis en question la journée de la femme et la pertinence de ce mouvement aujourd'hui, on a attaqué l'Université Laval pour vouloir investir leur argent dans des fonds qui ne contribuent pas a…

Ouvrez les Frontières

Sur mon Écran je lis que les frontières sont fermées
Les citoyens de 7 pays sont  interdits
De rentrer aux États-Unis

Sur mon Écran je lis, que 6 hommes ont été tués
Dans une Mosquée, simplement pour y avoir prié

Tristesse - Peur - Incompréhension - Appréhension
J'ai besoin de comprendre - apprendre - entreprendre
Un lieu, une connexion, un geste, une action
Pour ne pas rester dans l'inaction, la distraction, l'abstraction

Ce qui se passe est réel
La Séparation , l'Exclusion, la Création de murs et prisons
Depuis des semaines, des années, les exemples s'empilent
C'est la déraison et c'est déjà arrivé
Mes ancêtres juifs Ukrainiens et d'Europe de l'Est
Se sont cachés, sauvés, ont été torturés, assassinés
Par millions, par milliers

Sans nommer mes frères et mes sœurs de toutes nations
Victimes de haine, de jugement et de la colonisation
Ouvrons-nous les yeux

Tout ce travail que nous faisons sur nous-mêmes
Pour s'aimer, s'accepter, guérir et se nommer

Sortir de la Spirale de la Violence: à Québec et partout

 (version abrégée de 1000 mots de ce texte )

 Suite à l'assassinat de 6 personnes à la Grande Mosquée de Québec, les nombreux blessés et des familles décimées, nous sommes à un point tournant, nous avons l'opportunité d'examiner et transformer notre façon de vivre ensemble à Québec, au Québec et plus largement, dans le monde. Avant de continuer, je souhaite offrir mes plus sincères condoléances aux familles des défunts et j'espère que ce texte vous sera en support. Étant moi-même originaire de Québec et vivant encore dans la région, j'observe depuis de nombreuses années un courant de pensée axé vers le jugement et le blâme dans les espaces médiatiques et politiques. Nommons les faits, depuis de nombreuses années, je suis témoin de différents médias qui font de leur marque de commerce, le jugement, le blâme, la critique acerbe de ce qui ne correspond pas à leurs valeurs, à leur point de vue. Et plusieurs leur rendent la pareil. Je veux être bien clair, mon but n'…

Quand on dit Nous

VOIR VIDÉO

Chanson à la mémoire des victimes de l'attentat à la mosquée de Québec, dédiées à tous ceux qui veulent vivre ensemble dans la paix et l'amour.

Paroles: Janet Cleveland
Musique: Janet Cleveland et Marjolaine Daneault

Nous récoltons le fruit amer
Semences de haine et de mépris
Ses racines sont la peur de l’Autre
Exclu du Nous qui réunit
Dix-sept enfants sont orphelins
Six femmes privées de leurs maris
Comment dire à son fils, sa fille
‘Papa est à jamais parti’?
Quand on dit Nous, qui est inclus?
Qui fait partie de la famille?
Qui est des nôtres, notre sœur, notre frère,
Bienvenu à table, aimé, chéri?
M’sieur Soufiane avait répondu
À madame Thivierge, en manque de sous,
« Personne ne sort sans nourriture
D’mon épicerie », bienvenu chez vous
Cet homme si doux, si chaleureux
Ce Québécois venu d’ailleurs
Est un des six hommes abattus
Par haine de l’Autre tissée de peur
Azzedine Soufiane
Abdelkrim Hassane
Mamadou Tanou Barry
Ibrahima Barry
Aboubaker Thabti
Khaled Bel…

Je me souviens...

de Marie-Claude Lacroix

De quoi au juste? Personne ne sait vraiment. Peut-être on veut se souvenir de ne pas se rappeler? Ne pas se rappeler que l'endroit où nos ancêtres se sont établis était habité par les Peuples Originaires à ce territoire depuis plus de 10,000 ans, et qu'ils vivaient en équilibre et dans le respect de l'environnement. Leurs communautés nous ont accueillis, nourris, guéris et nous ont traités comme des membres de leurs propres familles. C'est de cette rencontre qu'est né le Québec.

Nos ancêtres ont donné leur parole qu'ils allaient protéger l'environnement et qu'ils n'allaient jamais s'ingérer dans les cultures ancestrales des peuples d'accueil. Cet engagement a été officialisé par le Traité de Paix Wampum à Deux Voies, le traité fondateur du Canada, qui a encore force de loi aujourd'hui et tant que la lune brillera. 

J'aimerais pouvoir dire que j'ai la conscience Québécoise tranquille...

Génocide …